Comment réaliser le diagnostic immobilier de son immeuble ?

diagnostic immobilier
16 mars 2021 Par Romain Barroux

Le diagnostic immobilier regroupe plusieurs démarches. Dans la majorité des cas, il est réalisé par un diagnostiqueur professionnel. La démarche consiste en l’évaluation technique d’un bâtiment selon plusieurs critères déjà préétablis. Voici comment procéder si vous êtes un propriétaire !

Contacter un professionnel

Les diagnostiqueurs immobiliers sont des experts immobiliers certifiés par le Ministère de l’Écologie. Pour en sélectionner un, il vous suffira de vous rendre sur le site de ce service public.

Une liste de techniciens agréés est régulièrement mise à jour. Vos recherches doivent s’effectuer en fonction de votre secteur géographique, du diagnostic à réaliser et de la validité du certificat du professionnel.

Aussi, le principe du devis n’est pas exclu. Ce qui inclut le fait que vous pouvez comparer plusieurs professionnels entre eux, avant d’en choisir un. Si vous résidez dans une pièce d’environ 60 mètres carrés, estimer votre bien ne vous coûtera pas plus de 500 euros.

Constituer le Dossier de Diagnostic Technique

Le DDT est obligatoirement annexé à toute vente de logement ou à toute promesse de vente. Faites-vous conseiller par un notaire sur vos différentes obligations en la matière. L’estimation bien immobilier fait appel à plusieurs diagnostics à savoir :

  • le diagnostic Assainissement Non Collectif, le diagnostic Amiante et le diagnostic ERP ;
  • le diagnostic Électricité, le diagnostic MERULE et le diagnostic Gaz ;
  • le diagnostic État des Nuisances Sonores Aériennes ;
  • le diagnostic de performance énergétique ;
  • le diagnostic Métrage Loi Carrez ;
  • le diagnostic Plomb et le diagnostic Termites.

Chacune de ces évaluations a sa nature propre et possède une durée de validité précise.

Payer les frais

Estimer son bien a un coût : les frais du diagnostic immobilier sont payés par le bailleur. Toutefois, une négociation peut avoir lieu avec l’acquéreur pour que les frais soient à sa charge. Précisons aussi que lorsque certains diagnostics se révèlent positifs, les travaux y afférant deviennent obligatoires. Il s’agit des diagnostics relatifs à l’amiante, au plomb, aux termites et à l’assainissement.